FANDOM


Dans le cadre du Projet calendriers de l'Avent 2017, Dark Yada présente une revue de l'ensemble 75184 Le calendrier de l'Avent Star Wars, le septième calendrier de l'Avent Star Wars.

75184

La fin de 2017 arrive, et les fêtes approchent ! Tout le monde achète les cadeaux dans les magasins, prépare le sapin, et tout ce qui va avec, et nous, de notre côté, on reprend le rituel (depuis 2014) de la revue annuelle des Calendriers de l'Avent LEGO, celui du thème Star Wars pour ma part, avec le 75184 Le calendrier de l'Avent Star Wars.

Ce calendrier s'est annoncé pour beaucoup comme un des meilleurs jamais produits par la marque danoise depuis l'introduction des calendriers de l'Avent Star Wars annuels en 2011, et ce pour des raisons pour lesquelles je suis plutôt d'accord. Au risque de spoiler et sans aller dans le détail, inutile de chercher loin pour le savoir : la boîte nous renseigne sur l'originalité du calendrier, avec, vraisemblablement, beaucoup de nouveautés. C'est une bonne nouvelle, car si vous avez suivi les calendriers depuis leurs débuts, la période 2011-2013 s'est illustrée par des mini-modèles originaux, mais dès 2013 (avec la réapparition d'un Republic Gunship miniature, déjà vu en 2011), les calendriers successifs se sont illustrés par un nombre incessant de réapparition de mini-modèles déjà vus précédemment ou de remakes en tout genre. Ici, ça n'est pas le cas, car (et la mention Disney sur la boîte nous le rappelle bien) ce calendrier se centre sur tous les apports de Disney faits depuis 2014 à travers la série Star Wars Rebels, l'épisode VII et le film Rogue One.

75184 DY

La boîte, au dos comme à l'avant, montre la base Starkiller enneigée en train d'attaquer Jakku. Quelque chose qui n'est pourtant jamais arrivé dans Le Réveil de la Force...

75184 dos DY

Les vingt-quatre cases numérotées n'ont pas bougé d'emplacement depuis l'apparition des premiers calendriers de l'Avent LEGO, dans les années 2000 : seul le décor change d'une année à l'autre. Ici, on est dans une ambiance à la planète des sables Jakku avec une base Starkiller recouverte de neige/glace, du sable, un AT-AT par terre, du sable, un bâtiment recouvert de guirlandes et encore du sable. Ambiance chaude pour un mois de décembre qui s'annonce froid...

75184 2 DY

Note : le bac des cases qui contient les vingt-quatre cadeaux a changé cette année. C'est tout blanc, alors qu'on était sur un bac noir depuis un bon moment maintenant. Peut-être moins cher de le faire comme ça ?

75184 3 DY

Et sans plus tarder, ouvrons la case 1 ! Ah non, on est que le 30 novembre ? Rooooooh... Impatient d'être demain !

75184 Case 1

Ce matin (trop tôt... et avec de la neige !), j'étais très impatient de pouvoir enfin ouvrir ce calendrier de l'Avent qu'on nous a vanté être le meilleur de tous dans la catégorie Star Wars, et autant dire le meilleur jamais réalisé par LEGO. Que nous réserve cette première case ?

75184 Case 1 sachet DY

Nous obtenons le Ghost. Pas une minifigurine de fantôme, mais le véhicule phare de la série Star Wars Rebels, le Millennium Falcon de cette série pourrait-on dire !

75184 Case 1 DY

Ce calendrier démarre fort par un mini-modèle jamais vu auparavant qui est à mon sens mieux réalisé que celui qu'on pouvait obtenir en 2014, 75053 Le Ghost. Je n'avais d'ailleurs jamais aimé la grosse version, sans doute parce qu'elle semblait bien peu adaptée aux minifigurines et ne donnait aucun intérieur crédible. Cette mini-version est bien réalisée, respecte les couleurs et la forme du vaisseau, pas besoin de plus pour bien démarrer une journée d'hiver.

75184 Case 1 3 DY

Je trouve décevant en revanche que rien ne semble rappeler le Fantôme derrière le Ghost, comme dans la série, à part une vague plaque 1x2 blanche. On se contente simplement des deux gros réacteurs activant l'hyperdrive si utile aux rebelles dans le vaisseau commandé par Hera Syndulla. Mais à cette échelle, il est difficile de faire quelque chose de potable.

Ce calendrier démarre fort et confirme mes attentes, impatient de voir la suite !

Éléments : le Ghost de 22 pièces
4 pièces en double : deux pions 1x1 gris transparent et gris clair et deux carrés 1x1 rouge lisse et gris foncé.

75184 Case 1 2 DY

75184 Case 2

Ce matin (beaucoup plus tard, car le week-end est là !), j'ai été ouvrir la deuxième case du calendrier de l'Avent Star Wars. Pour aujourd'hui, on devrait logiquement avoir la première minifigurine du calendrier, vu que le jour 2 est le jour habituel pour ce genre de cadeaux.

75184 Case 2 sachet DY

Nous obtenons une figurine très attendue de Sabine Wren et un pistolet (Sabine a pour habitude d'en avoir deux pourtant). Rien d'exceptionnel, c'est la même que celle vue dans le 75150 Le TIE Advanced de Dark Vador contre l'A-wing Starfighter, mais cet ensemble n'a été vendu que sur une période de huit mois (juin 2016 à février 2017), probablement parce que le tarif excessif de 100€ pour deux vaisseaux et seulement 700 pièces n'a pas satisfait les pronostics de LEGO sur l'ensemble l'an dernier. Cet ensemble semble être tellement rejeté par la demande que des transactions, pour cet ensemble retiré, se font entre 100€ (le prix officiel) et... 20€, sur Bricklink, utilisé généralement pour avoir une idée du prix des produits LEGO sur le marché secondaire. La figurine n'apparaissant que dans cet ensemble raté à mon goût auparavant, c'est une bonne nouvelle de la retrouver dans ce calendrier !

75184 Case 2 DY

Cette minifigurine est très réussie, mais on a l'impression de se répéter quand on parle d'une minifigurine LEGO ces derniers temps : c'est la perfection ou rien. Sauf exception. Ici, Sabine Wren ne fait pas exception à la règle. Elle possède également un double visage spécifique, qui n'a pas changé depuis l'introduction de la figurine, en 2015, et son dos est détaillé avec quelques morceaux de son armure mandalorienne personnalisée.

75184 Case 2 2 DY

Cette version représente spécifiquement la version de Sabine de la saison 2 de Star Wars Rebels, la série sur laquelle LEGO se concentre ces premiers jours. La guerrière mandalorienne, qui aura hérité du sabre noir de Pre Vizsla, a pour habitude de se différencier chaque saison par sa teinte de cheveux. La première version hérite de cheveux bleu foncé avec des parties orange, la seconde de cheveux bleu foncé avec du bleu turquoise et du vert. Les talents d'artiste de Sabine se reflète sur ses cheveux, pourrait-on dire, et LEGO les représente fidèlement. Ci-dessous, comparaison avec la version de la saison 1, qu'on retrouve dans l'ensemble 75090 Ezra's Speeder Bike.

Éléments : la minifigurine de Sabine Wren et son blaster de 5 pièces
Pas de pièce en double.

75184 Case 2 3 DY

75184 Case 3

Ce matin, j'ai été ouvrir la troisième case du calendrier de l'Avent Star Wars. Pour aujourd'hui, LEGO nous offre le Phantom.

75184 Case 3 sachet DY

Justement le complément du Ghost qui semblait manquer dans la case 1 ! Il est plutôt réussi pour une échelle si petite, même si la version de 2014 est plus aboutie. À noter qu'il s'agit bien là du Phantom des saisons 1 et 2 de Star Wars Rebels, c'est-à-dire du vaisseau détruit par Ezra Bridger. Celui des saisons 3 et 4 est en réalité une navette séparatiste redécorée par les soins de l'artiste de l'équipe, Sabine Wren (auriez-vous déjà oublié ?)

75184 Case 3 DY

Le vaisseau est assez bizarre à l'arrière notamment, je trouve étrange de voir cette pièce 1x1 grise au dos. LEGO n'a pas pu également procurer au vaisseau des ailes rétractables conformément à la série.

75184 Case 3 2 DY

En dessous, on remarque également une étrange pièce 1x1 blanche du nom de W/Holder qui vient, semble-t-il, combler un trou en dessous du vaisseau. Je suis moyennement convaincu, mais ça fait une pièce de ce genre de plus, ce qui est le bienvenu car elle a régulièrement tendance à se casser.

75184 Case 3 3 DY

J'ai essayé de combiner le cadeau d'aujourd'hui avec le Ghost de la case 1 : résultat peu convaincant. Jugez par vous-même... Les deux vaisseaux ne fixent pas très bien à cause des pièces des deux réacteurs. Et le Phantom est surtout disproportionné.

75184 Cases 1 et 3 DY

Nous obtenons donc un petit aperçu côté rebelle/gentil de la série Star Wars Rebels. Alors, prêts à affronter l'Empire ?

Éléments : le Phantom de 11 pièces
Quatre pièces en double : un carré lisse 1x1 gris transparent, deux carrés 1x1 jaune et blanc et un triangle 1x1 gris transparent.

75184 Cases 1, 2 et 3 DY

75184 Case 4

Ce matin, j'ai été ouvrir la quatrième case de mon calendrier de l'Avent Star Wars. Pour aujourd'hui, on retrouve un canon.

75184 Case 4 sachet DY

Un canon. Tout ce qui a de plus banal dans Star Wars, après tout ! Mais celui-ci n'est pas mal non plus. Je me demande d'où il sort par contre - Rebels, Le Réveil de la Force, Rogue One ?

75184 Case 4 DY

À défaut de connaissances sur ce canon, on peut dire qu'il n'est fait qu'à moitié pour une minifigurine : il faudra que le personnage soit assis pour que ca fonctionne et que le personnage puisse faire semblant de tirer sur son adversaire. Un canon plus haut n'aurait pas été de refus, mais à la guerre comme à la guerre. Pour de vrai, en plus. Je note également la belle pièce utilisée comme pistolet, qui n'est pas rare (on la retrouve notamment dans quelques ensembles de La Grande Aventure LEGO) mais que je n'avais personnellement pas. Oui, vous avez remarqué, ce canon ne m'inspire pas grand chose, parce que c'est bien joli, mais à quoi sert-il ? D'où vient-il ? Espérons une réponse dans les prochains jours...

Éléments : un canon de 15 pièces
Une pièce en double : un pin TECHNIC gris clair.

75184 Case 4 2 DY

75184 Case 5

Ce matin, j'ai été ouvrir la cinquième case du calendrier de l'Avent Star Wars. Pour aujourd'hui, on retrouve une minifigurine, celle d'un officier de la Résistance.

75184 Case 5 sachet DY

Ah, donc nous savons à qui appartient le canon d'hier : à un membre de la Résistance. Et qui plus est à une minifigurine exclusive de ce calendrier, qu'on retrouvera peut-être dans les futurs ensembles mais pas tout de suite d'après les révélations récentes. Cet officier est non nommé par le groupe danois, mais d'après mes recherches, il semblerait qu'il s'agisse de l'officier des communications de la Résistance du nom de Taslin Brance, ou du moins c'est l'officier qui ressemble le plus à cette minifigurine. La ressemblance est d'ailleurs frappante, ce qui a facilité l'identification par ailleurs. Il semblerait que les prochains jours se centrent sur Le Réveil de la Force, après s'être centrés sur Star Wars Rebels. Peut-être aura-t-on un cadeau de l'épisode VII pour le 13 décembre, à savoir la sortie de l'épisode VIII...

75184 Case 5 DY

Un double visage est fourni, mais rien de bien excitant : visage souriant ou visage en colère. Par contre, c'est le même visage que plusieurs personnages de la gamme Marvel Super Heroes : Star-Lord, le soldat de l'hiver, et aussi un de la gamme Jurassic World (qui va d'ailleurs revenir l'an prochain dans une dizaine d'ensembles), Owen Grady. Bref, un visage qui avait déjà été utilisé plusieurs fois et qui a fini par être utilisé dans la gamme Star Wars. Cela me rappelle le visage de Boromir qui avait été utilisé pour le visage de Marcel (comme l'appellerait un certain youtubeur francophone) dans le calendrier de 2013. Le dos est également peint et est réellement exclusif à l'heure où j'écris ces lignes.

75184 Case 5 2 DY

Il est temps que notre officier aille affronter le Premier Ordre ! Sauf qu'il n'a personne à affronter ?

Éléments : la minifigurine d'un officier de la Résistance et son blaster de 5 pièces
Pas de pièce en double.

75184 Cases 4 et 5 DY

75184 Case 6

Ce matin, j'ai été ouvrir la sixième case de mon calendrier de l'Avent Star Wars. Pour aujourd'hui, on retrouve un transporteur de troupes du Premier Ordre.

75184 Case 6 sachet DY

Sachet bien rempli aujourd'hui !

75184 Case 6 DY

Vous souvenez-vous du début du Réveil de la Force ? Si oui, vous avez déjà vu ce vaisseau qui n'a obtenu qu'une seule version LEGO pour l'instant, le 75103 First Order Transporter. Globalement, ce vaisseau sert juste à déposer quelques Stormtroopers du Premier Ordre chargés de semer la panique dans la galaxie.

75184 Case 6 2 DY

Pour cette échelle, je trouve que le travail réalisé par LEGO est magnifique. Et en plus, il y a une construction conséquente à réaliser avec vingt-deux pièces (comme pour le Ghost) et avec beaucoup de détails, notamment la tourelle, les réacteurs et les angles du vaisseau. Beau travail réalisé pour le vaisseau d'aujourd'hui, il n'y a rien à dire ! C'est le meilleur cadeau reçu à ce jour à mon goût.

Éléments : un transporteur de troupes du Premier Ordre de 22 pièces
Trois pièces en double : deux triangles 1x1 gris clair et bleu clair transparent et un carré lisse 1x1 noir.

75184 Case 6 3 DY

75184 Case 7

Ce matin, j'ai été ouvrir la septième case du calendrier de l'Avent Star Wars. Hé oui, ça fait déjà une semaine qu'on ouvre quotidiennement une case. Pour aujourd'hui, on retrouve une minifigurine, celle d'un Stormtrooper du Premier Ordre.

75184 Case 7 sachet DY

Quoi de plus logique après le vaisseau méchant et l'officier gentil reçu respectivement hier et avant-hier que d'avoir le soldat méchant de cette postlogie, après tout ? Mais en tous cas, vous ne pouvez pas imaginer combien je suis heureux de voir que LEGO a entendu mes propos de l'an dernier au sujet des deux Stormtroopers consécutifs que nous avons obtenu en 2015 et 2016. Ici, nous avons bien un Stormtrooper, mais pas celui de la Trilogie Originale, mais bien de la postlogie. En revanche, où est passé le blaster de ce Stormtrooper ?

75184 Case 7 DY

Revenons d'ailleurs un peu sur ce Stormtrooper du Premier Ordre : il aura connu quelques variations mais n'aura pas été modifié depuis la sortie de l'épisode VII en 2015. A mon sens, son casque fait état de la réussite de LEGO a rendre certaines figurines très proches de la réalité, comme pour le casque de Dark Vador : on pourrait presque confondre un casque LEGO avec un casque réel. La figurine est détaillée un peu partout comme la plupart des figurines d'aujourd'hui. En revanche, elle porte toujours le visage d'un soldat clone. Au risque de me répéter, est-ce que LEGO a entendu cette phrase de l'épisode VII prononcée par Kylo Ren : Voulez-vous m'obliger à recourir à une armée de clones ?, disait-il au Général Hux au sujet de Finn. Cette phrase indique haut et fort que les Stormtroopers du Premier Ordre ne sont pas des clones ! Mais bon, qui sait, Les Derniers Jedi démentira peut-être ce fait...

75184 Case 7 2 DY

Éléments : la minifigurine d'un Stormtrooper du Premier Ordre de 4 pièces
Pas de pièce en double.

Bilan de la première semaine

Une semaine déjà. Et ce calendrier a été à la hauteur de mes attentes : de la nouveauté, pas de remake, rien que du neuf et du Disney. On a même eu une minifigurine exclusive, celle de l'officier de la Résistance ! Le Ghost et le transporteur de troupes du Premier Ordre reçus respectivement le premier jour et hier sont des merveilles pour une échelle si petite. Seul bémol : le Phantom du troisième jour et ses ailes bizarres, où j'aurai préféré quelque chose plutôt comme dans le 5002939 The Phantom.

Pour l'instant, on s'est essentiellement concentré sur Rebels et l'épisode VII. Tous ces cadeaux mettent en scène une petite scène de combat - incomplète et pas très cohérente (Sabine Wren devrait avoir trente ans de plus !) mais bon.

75184 Semaine 1 DY

Petit coup d'œil aux pièces en double de la semaine : rien de très excitant, douze pièces en double essentiellement issues du Ghost et du Phantom des trois premiers jours. D'ailleurs, ce début de semaine aura été riche en pièces : déjà 84 pièces, soit 9 pièces de plus que l'an dernier, à titre de comparaison.

75184 Semaine 1 doubles

75184 Case 8

Ce matin, j'ai été ouvrir la huitième case de mon calendrier de l'Avent Star Wars. Pour aujourd'hui, on retrouve une boîte à outils.

75184 Case 8 sachet DY

Oui oui une boîte à outils. Tout ce qui a de plus banal dans notre société, après tout. Bon, ce genre d'objets communs pour nous ont quand même une touche Star Wars, et ce depuis quelques années maintenant (comme cette cheminée par exemple). Ici, nous avons un simple blaster qui fait cette touche. Justement, il nous en manquait un hier ! La boîte est dotée également d'une pièce d'échelle au milieu, je me demande pourquoi.

75184 Case 8 DY

Du coup, les deux adversaires du Réveil de la Force sont désormais munis de blasters. Vu qu'on peut mettre une deuxième arme sur la boîte, je me suis permis de mettre celle fournie dans la case 5 accompagnant l'officier de la Résistance. Ce dernier et le Stormtrooper du Premier Ordre ont intérêt à saisir vite leur arme pour pouvoir s'affronter !

75184 Cases 5, 7 et 8 DY

Mais avant de faire la guerre, le Stormtrooper du Premier Ordre a tout de même une boîte à outils qui lui permettra de réparer son propre transporteur du Premier Ordre. Avec un matériel limité quand même : seulement une clé à molette. Ça fera l'affaire !

75184 Cases 6, 7 et 8 DY

Il est temps que le Premier Ordre aille affronter la Résistance ! Avec une base Starkiller enneigée en fond.

Éléments : une boîte à outils de 8 pièces
Pas de pièce en double.

75184 Cases 4, 5, 6, 7 et 8 DY

75184 Case 9

Ce matin, j'ai été ouvrir la neuvième case de mon calendrier de l'Avent Star Wars. Pour aujourd'hui, on retrouve le Speeder de Rey.

75184 Case 9 sachet DY

Changement de décor, nous passons des combats entre la Résistance et le Premier Ordre à la planète Jakku ! Et on obtient une fidèle représentation du Speeder de l'héroïne de l'épisode VII (et VIII bien entendu) à petite échelle pour commencer, un bon début donc. La construction est d'ailleurs intéressante pour une fois, avec quelques pièces utilisées d'une façon plutôt intéressante.

75184 Case 9 DY

Les détails sont omniprésents pour une si petite échelle. On retrouve les réacteurs, la visière, et également un moyen pour que le vaisseau soit surélevé, qu'on croie qu'il vole à basse altitude dans les airs. Bon, vous avez remarqué un peu ma panne d'inspiration aujourd'hui (que beaucoup de reviewers du calendrier ont en ce début de revue, semble-t-il), mais globalement c'est une bonne surprise qui marque le début d'un thème intéressant et rempli de nouveautés. Je le trouve également assez réaliste par rapport à la version un peu plus grosse de 2015, le 75099 Rey's Speeder.

75184 Case 9 2 DY

Éléments : le Speeder de Rey de 17 pièces
Quatre pièces en double : un pion 1x1 gris argenté, deux triangles 1x1 gris foncé et transparent et un carré arrondi 1x1 gris clair.

75184 Case 9 3 DY

75184 Case 10

En ce matin très enneigé, j'ai été ouvrir la dixième case du calendrier de l'Avent Star Wars. Dix jours déjà ! Pour aujourd'hui, on retrouve une minifigurine, celle d'un Bandit d'Unkar.

75184 Case 10 sachet DY

Une des minifigurines que j'attendais le plus personnellement, puisque je n'avais pas pu me procurer l'ensemble 75099 Rey's Speeder (ou plutôt n'avais-je pas voulu). Pour ceux qui n'ont suivi que de loin l'Épisode VII (comme 80% des gens !), vous ne savez probablement pas qui sont ces bandits qu'on ne voit que dans quelques scènes. Ils sont présents sur Jakku et sont au service d'Unkar Plutt comme leur nom l'indique. On les voit surtout attaquer Rey au début du film. La version LEGO est plutôt réussie, mais vous remarquerez qu'il est difficile de voir les détails d'un visage gris argenté avec une capuche grise au-dessus. J'ai même dû mettre la figurine dans une position inhabituelle pour avoir une bonne photo...

75184 Case 10 DY

Au-delà du visage, il y a un élément que je ne comprends pas dans cette minifigurine : pourquoi porte-t-il une crowbar (terme auquel je n'ai pas trouvé meilleure traduction que « pince à levier ») ? Ce genre de bandits est normalement doté d'un blaster... ou à la rigueur d'une vibrolame dans le cas particulier des bandits d'Unkar. Mais ce truc ne ressemble pas à une vibrolame... Étrange choix de la part de LEGO.

Éléments : la minifigurine d'un bandit d'Unkar et sa vibrolame mal faite de 5 pièces
Pas de pièce en double.

75184 Case 10 2 DY

75184 Case 11

Ce matin, j'ai été ouvrir la onzième case de mon calendrier de l'Avent Star Wars. Pour aujourd'hui, on retrouve un Luggabeast.

75184 Case 11 sachet DY

On reste sur Jakku, mais plus avec un véhicule ou une minifigurine, mais une espèce animale ! Pour ceux qui ont cru que ce cadeau était une sorte de cheval starwarsien, c'est en réalité un Luggabeast, que l'on voit dans l'Épisode VII monté par Teedo. Il est extrêmement détaillé pour cette échelle, même si je préfère celui du 75148 Rencontre sur Jakku.

75184 Case 11 DY

Au dos, on retrouve même un semblant de queue. Plutôt réaliste ! Et comme vous pouvez le voir, les jambes bougent, et ce genre de fonctionnalités est très rare pour l'échelle microscopique. Très bon cadeau aujourd'hui !

75184 Case 11 2 DY

Les jambes bougent tellement que l'on peut faire prendre au Luggabeast toutes les postures. N'est-il pas mignon ?

75184 Case 11 3 DY

Au risque de vous spoiler et de vous décevoir, nous n'aurons malheureusement pas Teedo pour monter ce Luggabeast dans ce calendrier. On se contentera du bandit d'Unkar reçu hier pour le chevaucher ! Même si je ne suis pas convaincu du résultat...

Éléments : un Luggabeast de 22 pièces
Une pièce en double : un carré 1x1 bleu turquoise.

75184 Cases 10 et 11 DY

75184 Case 12

Ce matin, j'ai été ouvrir la douzième case de mon calendrier de l'Avent Star Wars. Pour aujourd'hui, on retrouve une énième version du Millennium Falcon.

75184 Case 12 sachet DY

Dernière case sur Jakku avec le vaisseau le plus emblématique de toute la galaxie du cinéma. Un incontournable, le Millennium Falcon, Faucon Millenium en français, qui aura connu de nombreuses versions LEGO depuis 2000.

75184 Case 12 DY

Cette version est clairement celle vue dans Le Réveil de la Force et Les Derniers Jedi (qui sort demain !) qu'on reconnaît instantanément grâce à l'antenne si spécifique à la postlogie. En même temps, l'ancienne avait été cassée par Lando Calrissian dans l'Étoile de la Mort... L'antenne est très bien réalisée, bien vu de la part du designer pour le détournement du triangle 1x1.

75184 Case 12 2 DY

Cette énième version de ce vaisseau si célèbre est l'occasion pour moi de revenir sur le 75192 Millennium Falcon qui n'a toujours pas fini de faire parler de lui. En effet, l'ensemble a été disponible pendant une vingtaine de minutes à 15 000 exemplaires sur le site du LEGO Shop, et ces exemplaires sont partis très rapidement. LEGO ne s'attendait pas à un tel chiffre d'affaires (12 millions d'euros quand même !) succès en aussi peu de temps et a donc relancé une vague plus conséquente de production vu que la demande a été frustrée par cette rupture aussi rapide et par les prix qui grimpaient sur le marché secondaire du simple au double. LEGO avait donc fini cette seconde vague de production hier. Et devinez quoi ? Il n'a pas tenu deux heures ! L'ensemble est encore en rupture de stock et pour un petit moment maintenant. Je ne m'attends pas à le retrouver en stock et de manière durable avant septembre 2018 minimum, vu que les coûts de production semblent élevés et le processus de fabrication long, soit un an après sa sortie quand même ! Aujourd'hui, l'ensemble est à nouveau disponible mais pour une durée de temps très probablement limitée.

75184 Case 12 3 DY

Pour revenir au cadeau d'aujourd'hui, c'est une remake mais une remarquable amélioration qui laisse enfin apparaître une antenne sur cette version microscopique. Je vous ai mis la liste des versions depuis 2011 sur cette photo.

Millenium Falcon 2011, 2015 et 2017 DY

Un combat s'annonce sur Jakku ! Mais sans minifigurine du côté lumineux de la Force ?!

Éléments : le Millennium Falcon de 24 pièces (probablement le plus gros cadeau du calendrier !)
Quatre pièces en double : deux carrés 1x1 beige et gris clair, un pion 1x1 gris clair et un triangle 1x1 gris foncé.

75184 Cases 9, 10, 11 et 12 DY

EDIT : à l'heure où ce blog a été écrit, le 75192 était bel et bien disponible mais ne l'est resté pas plus d'une heure. Le calvaire nº75192 continue...

75184 Case 13

Ce matin, j'ai été ouvrir la treizième case de mon calendrier de l'Avent Star Wars. Pour aujourd'hui, on retrouve un Snowspeeder... du Premier Ordre.

75184 Case 13 sachet DY

Je vous rassure, ce n'est pas l'énième version du vaisseau rebelle qui affronte les AT-AT : c'est le véhicule des Snowtroopers du Premier Ordre qu'on ne voit pas dans Le Réveil de la Force. Hé oui, ce genre de choses arrive : un véhicule qui n'apparaît qu'en concept art ou dans des scènes coupées peut se retrouver produit plusieurs fois en LEGO quand d'autres moments et véhicules importants du même film ne verront pas de version LEGO à leur image.

75184 Case 13 DY

Je ne suis pas fan de ce Snowspeeder : il ressemble un peu trop à un First Order Transporter. Les détails sont moins bien réalisés que d'habitude à mon goût, c'est peut-être le cadeau qui me déçoit le plus pour l'instant.

Éléments : un Snowspeeder du Premier Ordre de 16 pièces
Trois pièces en double : un pion 1x1 gris clair, un pion troué 1x1 gris clair et un canon noir.

75184 Case 13 2 DY

75184 Case 14

Ce matin, j'ai été ouvrir la quatorzième case du calendrier de l'Avent Star Wars. Deux semaines déjà ! La moitié du calendrier est déjà passée sans que je m'en rende compte. Pour aujourd'hui, on retrouve à nouveau une minifigurine (tiens, comme la semaine dernière), celle d'un Snowtrooper du Premier Ordre.

75184 Case 14 sachet DY

Il y a une véritable symétrie dans ce calendrier on dirait, vu que la semaine passée on obtenait un Stormtrooper, et aujourd'hui un Snowtrooper. Cela semblait logique au vu du dernier cadeau reçu, le Snowspeeder du Premier Ordre, mais bon.

75184 Case 14 DY

Cette minifigurine s'approche de la perfection, notamment au niveau du casque. Comme beaucoup de figurines en briques aujourd'hui, les casques sont presque les mêmes que les vrais, à échelle réduite. Les détails sont comme toujours omniprésents pour cette minifigurine, mais il est à noter que LEGO nous donne une version réduite de ce soldat des neiges : la version du 75100 First Order Snowspeeder nous donnait une version dôtée d'un kama en tissu et d'un pack dorsal. Rien de tel ici, on ne retrouve que les quatre pièces essentielles : corps, jambes, tête (de clone) et casque. Et à nouveau, au risque de me répéter encore et toujours, non LEGO, les soldats de l'Empire Galactique et du Premier Ordre sont pour très peu (voire pas du tout) des clones !

75184 Case 14 2 DY

Cette figurine est l'occasion pour moi de revenir sur les troupes du Premier Ordre produites dès 2015, depuis la sortie du Réveil de la Force et maintenant aussi celle des Derniers Jedi sorti hier (et qui accueille une bonne critique !). Ici, je vous ai mis le Stormtrooper reçu la semaine dernière, un Flametrooper et un pilote TIE du Premier Ordre. Le constat est le même pour tous : le réalisme de ces petites figurines est quand même surprenant. Le moindre détail visible dans les films est représenté, et elles sont à s'y méprendre avec de vrais soldats. Enfin presque. J'ai une affection toute particulière pour le pilote TIE en revanche, car si tous sont bien réalisés, la représentation du masque à gaz avec son tuyau et quand même parfaite, et se démarque des autres versions des pilotes TIE.

Comparaison troupes du Premier Ordre DY

C'est parti pour une course entre Snowspeeder avec son Snowtrooper et First Order Transporter et son Stormtrooper. Vous aurez noté que le Snowtrooper ne voit pas d'arme dédiée à lui dans ce calendrier...

Éléments : la minifigurine d'un Snowtrooper du Premier Ordre de 4 pièces
Pas de pièce en double.

Bilan de la seconde semaine

Deux semaines déjà. Et mes attentes sont encore confirmées chaque jour alors que la moitié du calendrier est déjà passée : il s'agit vraiment du meilleur calendrier pour moi pour l'instant. Les véhicules et minifigurines proposés sont généreux en pièces et en rareté : nous avons eu un Bandit d'Unkar, un Luggabeast miniature de vingt-deux pièces tout de même, une excellente remake (mais une remake quand même !) du Millennium Falcon et cette magnifique minifigurine de Snowtrooper d'aujourd'hui. Seul bémol, encore un : le Snowspeeder d'hier aurait vraiment pu être mieux fait.

Pour l'instant, on n'est pas encore sorti des univers de Rebels et de l'épisode VII. Mais bon, la disposition devient plus spécifique qu'un combat incohérent entre le bien et le mal (comme la semaine passée). Sabine et les deux vaisseaux rebelles n'ont pour l'instant rien à affronter, en revanche... Et le Snowtrooper n'a pas eu mieux comme arme qu'une clé à molette.

75184 Semaine 2 DY

Petit coup d'œil aux pièces en double des deux semaines : rien de très excitant à nouveau, vingt-quatre pièces en double essentiellement issues des grandes constructions comme le Millennium Falcon, le Speeder de Rey ou les vaisseaux rebelles du premier et du troisième jour. Nous en sommes au total de 180 pièces, soit 23 de plus que l'an dernier !

75184 Semaine 2 doubles DY

75184 Case 15

Il y a bien des jours, j'ai été ouvrir la quinzième case de mon calendrier de l'Avent Star Wars. Oui, vous avez probablement remarqué ce monstrueux retard qui n'est pas du tout mon genre. J'ai malheureusement attrapé une forte laryngite qui m'a empêché d'écrire les billets depuis jeudi dernier, depuis le 14 décembre. Je vais essayer de rattraper tout ça... Pour aujourd'hui (si on veut), on retrouve une souffleuse à neige.

75184 Case 15 sachet DY

Une souffleuse à neige. Je vais être honnête, je ne connaissais pas du tout l'existence d'un tel objet dans notre monde, alors dans Star Wars encore moins ! Mais bon, c'est pratique pour se bagarrer sur la planète Hoth (ou sur la base Starkiller surtout, vu qu'on est dans la postlogie !) un peu plus facilement. Il est rouge au moins, ça suffira pour en faire une bonne surprise.

75184 Case 15 DY

Le Snowtrooper d'hier n'aura donc pas de blaster (bon, j'en ai une armoire pleine de blasters mais un de plus c'est toujours ça de pris !) mais une souffleuse à neige pour dégager le terrain pour son ami Stormtrooper.

75184 Cases 13, 14 et 15 DY

Une bataille s'annonce ! Mais il y avait tellement de protagonistes du côté impérial que le Millennium Falcon a dû venir prêter main forte. Cette photo rassemble un nombre assez conséquent de cases déjà ouvertes au passage, neuf d'entre elles.

75184 Cases 4, 5, 6, 7, 8, 12, 13, 14 et 15 DY

Éléments : une souffleuse à neige de 19 pièces
Deux pièces en double : deux pions 1x1 noir et blanc (blanc pour de la neige !).

75184 Case 16

Il y a bien des jours, j'ai été ouvrir la seizième case de mon calendrier de l'Avent Star Wars. Je suis encore en retard vu qu'on est le 18. Pour aujourd'hui il y a deux jours, on a retrouvé une navette de commandement de Krennic.

75184 Case 16 sachet DY

Un magnifique vaisseau aujourd'hui ma foi ! Et qui semble changer d'air, on part ici sur du Rogue One. J'aime beaucoup le design d'un tel vaisseau aussi bien en grand que sur cette version microscopique du vaisseau de Kylo Ren. Euh, de Krennic pardon. Quoi, de Kylo Ren ? J'ai bien lu sur cette page de description ? Comment peut-on confondre les deux ? La navette de commandement de Kylo Ren, c'est ça, ou ça, mais le cadeau d'aujourd'hui n'y ressemble aucunement.

75184 Case 16 DY

Comme vous pouvez le voir sur cette image, j'ai été obligé de mettre la navette contre le calendrier pour pouvoir faire en sorte que cela puisse tenir normalement. En effet, la structure des ailes ne permet pas au vaisseau d'être très stable, de par l'utilisation de grandes pièces triangulaires 2x4 noires. L'instabilité n'empêche pas au vaisseau d'être impressionnant, d'autant qu'en jouant un peu à l'équilibriste, on peut y arriver...

75184 Case 16 2 DY

Le dos présente les seuls espaces gris du vaisseau. Du gris sur un vaisseau entièrement noir ? Enfin, autre défaut, on ne peut pas replier en totalité les ailes du vaisseau, qui sont bloqués par des triangles 1x2, mais surtout par les tenons sur les ailes. Ce défaut n'était pas présent sur les divers Imperial Shuttle miniatures proposés en 2011, 2014 et 2016.

Éléments : une navette de commandement de Krennic de 17 pièces
Trois pièces en double : deux triangles 1x1 noir et gris transparent et un pistolet noir.

75184 Case 16 3 DY

75184 Case 17

Il y a presque quarante-huit heures (une quarantaine au moins), j'ai été ouvrir la dix-septième case de mon calendrier de l'Avent Star Wars. Toujours en retard... Pour aujourd'hui hier, on a retrouvé un officier impérial.

75184 Case 17 sachet DY

Ça ne se voit peut-être pas, mais j'ai dû prendre cette photo après avoir ouvert le sachet. J'étais tellement malade en ayant voulu faire la photo que j'en avais perdu les bonnes habitudes !

75184 Case 17 DY

L'officier est similaire à celui du 75055 Imperial Star Destroyer mais semble être monté en grade depuis sa dernière édition, puisqu'il ne possède non pas trois mais quatre rangées de bleu et de rouge sur son insigne, et il a bien un blaster et non pas une tasse à café transparente. Tant mieux d'ailleurs parce que je ne suis pas très fan des tasses à café partout... Le dos est également peint, et un blaster accompagne la figurine cette fois. Elle est belle cette minifigurine au juste, mais bon, je me demande combien de fois je dis ça depuis que je vois une minifigurine depuis les années 2010. J'en serais presque à souhaiter qu'une minifigurine soit moche désormais ! Même si des minifigurines (et dans les calendriers aussi) m'ont déjà déçu ces dernières années.

75184 Case 17 2 DY

On ne voit aucune différence avec la version de 2014 bien entendu, à part l'insigne si on cligne de l'œil. Au moins aura-t-il quitté sa salle impériale le temps d'une photo.

Éléments : un officier impérial et son blaster de 5 pièces
Pas de pièce en double.

Comparaison officiers impériaux 75055 et 75184 DY

75184 Case 18

Il y a presque quarante-huit heures (une quarantaine au moins, à nouveau), j'ai été ouvrir la dix-huitième case de mon calendrier de l'Avent Star Wars. En retard encore... Pour aujourd'hui hier, on a retrouvé un Y-wing.

75184 Case 18 sachet DY

Une remake ! Alerte ! Enfin, c'est la seconde et dernière du calendrier, pas de quoi paniquer remarque. Et contrairement à celui de 2014 qui était le même que celui de 2011, on a le droit à une nouvelle version, avec les ailes repensées et plus longue.

75184 Case 18 DY

Les choix réalisés sont beaucoup plus esthétiques et réalistes dans le résultat final, on est vraiment proche du véritable bombardier rebelle utilisé dans la trilogie originale, dans Rebels et dans Rogue One. C'est probablement pour ce dernier qu'on le reçoit aujourd'hui. Nous avons d'ailleurs eu un Y-wing cette année à l'échelle des minifigurines, le 75172 Y-wing Starfighter, un excellent ensemble qui se trouve facilement pour le prix raisonnable de 50€. Une rumeur court également au sujet d'un Y-wing UCS (qui a déjà existé mais uniquement à un tarif excessif entre 350 et 1000€. La volonté de LEGO de mettre un terme à ce marché secondaire aux prix complètement démesurés semble être suffisamment affichée à l'heure d'aujourd'hui, mais la remake d'un Y-wing UCS n'est pas gagnée non plus.

75184 Case 18 2 DY

Ci-dessous, une comparaison avec la version de 2011 (et aussi de 2014). Ah, et j'ai aussi essayé de mettre le Y-wing grandeur nature à côté mais forcément, ses 41cm de long font qu'il n'est pas mieux rentré sur la photo. Le Y-wing géant surveille ses petits...

Éléments : un Y-wing de 19 pièces
Cinq pièces en double : un pion 1x1 troué blanc, un triangle 1x1 gris transparent, un carré blanc 1x1, un pion TECHNIC troué 1x1 jaune et une pièce ronde TECHNIC grise.

Comparaison Y-Wing 75056 et 75184 DY

75184 Case 19

Il y a presque vingt-quatre heures (une vingtaine au moins, cette fois), ou devrais-je dire cette fois enfin ce matin, j'ai été ouvrir la dix-neuvième case de mon calendrier de l'Avent Star Wars. Pas en retard ! Pour aujourd'hui hier, on retrouve un TIE Striker.

Vous avez remarqué, j'ai oublié la photo du sachet. Tant pis, mais il n'était pas bien plein pour le vaisseau de construction relativement facile d'aujourd'hui. Je ne comprends pas trop pourquoi LEGO nous met souvent de TIE Striker, car il apparaît très peu durant Rogue One, seulement au début en clignant de l'œil et dans quelques plans de la bataille de Scarif, en train de chasser des U-wing.

75184 Case 19 DY

Les formes du vaisseau si complexes (et en toute honnêteté, hideuses, moi qui aime bien les chasseurs TIE d'habitude) sont bien représentées ici, même si les ailes ne sont pas assez pointues. Il n'existe pas de brique très pointue pour une échelle si petite ceci dit, LEGO est pardonné. On peut également orienter un peu les ailes dans la position que l'on souhaite.

75184 Case 19 2 DY

Je note également le réacteur arrière représenté à cette échelle microscopique. Ils ne sont pas allés jusqu'à imprimer la vitrine des chasseurs TIE sur la pièce 1x1 du cockpit, mais la précision est assez impressionnante je trouve.

Éléments : un TIE Striker de 14 pièces
Une pièce en double : un pion 1x1 transparent.

75184 Case 19 3 DY

75184 Case 20

Ce matin, j'ai été ouvrir la vingtième case de mon calendrier de l'Avent Star Wars. Je suis complètement à l'heure cette fois ! Pour aujourd'hui, on retrouve un Hovertank.

75184 Case 20 sachet DY

Vingt jours déjà, et on continue notre petite découverte des vaisseaux de Rogue One à l'échelle microscopique. L'Imperial Assault Hovertank a été introduit dans le spin-off pour la première fois et intervient notamment sur la planète Jedha comme véhicule impérial. Il est piloté d'ailleurs par des pilotes spécialement entraînés. On voit également le véhicule dans la série Rebels où il intervient dans la saison 4, je ne sais plus trop où d'ailleurs.

75184 Case 20 DY

Le vaisseau d'aujourd'hui fait partie des meilleurs du calendrier à mon goût. La petite boîte orange contenant des cristaux Kyber est même représentée à cette échelle si petite, par un petit lingot 1x2 orange. Un sens du détail de plus en plus pointu en cette fin de calendrier. Je note que la même pièce était utilisée hier pour le toit du TIE Striker.

75184 Case 20 2 DY

Les canons sont également représentés mais sont en contraste avec le vaisseau entièrement gris : même dans le 75152 Imperial Assault Hovertank, ces canons sont simplement gris foncé, et pas noirs comme ici. Je ne sais pas si LEGO n'a pas voulu produire un nouveau coloris spécial pour ce détail, mais inutile de leur reprocher bien longtemps. Bon, tant qu'à chipoter, autant dire aussi qu'on a pas de roues en dessous, même si c'est complètement impossible d'en mettre à cette échelle.

Éléments : un Hovertank de 18 pièces
Cinq pièces en double : un carré 1x1 gris foncé, un pion 1x1 noir, un triangle 1x1 gris clair et un canon noir.

75184 Case 20 3 DY

75184 Case 21

Ce matin, j'ai été ouvrir la vingt-et-unième case du calendrier de l'Avent Star Wars. Trois semaines déjà, la fin est proche ! Pour aujourd'hui, on retrouve à nouveau une minifigurine (comme la semaine dernière et la et la semaine d'avant), celle d'un technicien impérial.

75184 Case 21 sachet DY

La symétrie dans ce calendrier continue ! La semaine dernière, on avait un Snowtrooper sans kama et pack dorsal, et la semaine d'avant, on obtenait un Stormtrooper, et aujourd'hui on a une minifigurine impériale et pas du Premier ordre certes, mais de méchant Star Wars issu des nouveaux films (Rogue One ici), un technicien impérial. Cette minifigurine est en soi exclusive car on ne la voit pas telle quelle dans les autres ensembles, mais ressemble fortement à celle de Jyn Erso du 75171 Combat sur Scarif, puisque Jyn Erso est bien déguisée en technicienne impériale dans le film.

75184 Case 21 DY

Cette minifigurine est parfaite, rien à redire. Son visage n'est pas celui de Jyn Erso ou d'un soldat clone, contrairement aux autres troupes traditionnelles : c'est un visage bien particulier, qu'on a tendance à retrouver dans toutes les minifigurines occupant un rôle technique ou administratif chez les impériaux ou le Premier Ordre, mais qui se distingue, ce qui fait plaisir. Le casque est à nouveau d'un réalisme impressionnant, j'en suis toujours à confondre les casques LEGO et les vrais casques aujourd'hui.

75184 Case 21 2 DY

Cette figurine me fait honnêtement penser aux artilleurs impériaux qui s'occupent de l'Étoile Noire dans Un Nouvel espoir. Les casques sont similaires à mon goût mais ce n'est peut-être qu'une impression personnelle que j'ai. Et vous, qu'en pensez-vous ? Un de mes artilleurs de l'ensemble 75034 Death Star Troopers est sorti pour l'occasion, du coup.

Comparaison Technicien et artilleur impériaux 75034 et 75184 DY

Éléments : la minifigurine d'un technicien impérial de 5 pièces
Pas de pièce en double.

Bilan de la troisième semaine

Trois semaines déjà. le calendrier touche presque à sa fin et les attentes que j'avais en tout début d'analyse ont été globalement confirmées. Cette semaine s'est avérée intéressante de par son exploration dans un nouvel univers, encore peu développé chez LEGO : Rogue One, avec des minis-modèles plutôt intéressants et attractifs. L'Hovertank, le TIE Striker et l'Imperial Shuttle de Krennic sont des véhicules forts intéressants qu'on a pu découvrir dans ce calendrier mais qui ne sont pas aussi parfaits que d'habitude peut-être, à l'exception de l'Hovertank : je trouve toujours un bémol à chaque fois... On a également vu la seconde remake du calendrier, un Y-wing, qui est aussi étrangement le seul vaisseau côté gentil de toute la semaine. Même pas une minifigurine, le calendrier donne uniquement de la place aux impériaux en fin de calendrier.

À défaut de gentils, prenons les compagnons des premières cases inspirées de Rebels pour organiser un grand combat rebelles-impériaux. En plus, le Ghost apparaît dans Rogue One, donc c'est tout indiqué. C'est donc un double combat, à trente-quatre ans (officiellement) d'intervalle, qui s'annonce et qui est presque complet !

75184 Semaine 3 DY

Petit coup d'œil aux pièces en double des trois semaines : rien de très excitant de tout le calendrier, quarante pièces en double dont beaucoup sont les mêmes (comme le pion 1x1 gris lisse et le triangle 1x1 gris transparent, qui envahit pourtant déjà mes réserves actuelles). Nous en sommes au total de 277 pièces, une semaine de presque cent pièces cette fois ! LEGO est généreux et le calendrier n'est même pas fini, alors que fut un temps le calendrier complet pouvait ne posséder que dans les 250 pièces. Cela fait 47 de plus que l'an dernier !

75184 Semaine 3 doubles DY

75184 Case 22

Ce matin, tardivement parce qu'en retard en cours, j'ai été ouvrir la vingt-deuxième case de mon calendrier de l'Avent Star Wars. Pour aujourd'hui, on retrouve un AT-ST.

75184 Case 22 sachet DY

AT-ST, vraiment ? J'aurais honnêtement tendance à rapprocher ce bipode avec son ancêtre (ou simplement prédécesseur) AT-DP, ce qui rentre dans le sujet du calendrier puisque nous abordons Rebels. La position de ce cadeau dans le calendrier est en revanche cohérente puisque tous les cadeaux précédents concernaient Rogue One et que l'AT-ST avait déjà été mis en service dans le film. Mais esthétiquement, pour moi, ça ressemble plus à un AT-DP.

75184 Case 22 DY

Le côté fait moins penser à l'AT-DP de par les nuances de gris présentes, mais c'est surtout l'absence de fentes (les « yeux » véhicules pour moi) impossible à cette échelle qui me fait plus penser à l'AT-DP. Je ne sais pas trop...

75184 Case 22 2 DY

LEGO a réussi à ajouter quelques fonctionnalités pour ce nombre de pièces limité dans cette avant-avant-dernière surprise du calendrier (déjà...). Les jambes sont rigides, mais si on se débrouille bien, on peut créer des mouvements grâce aux pieds, qui peuvent se déplacer. Ce n'est pas aussi facile qu'avec le AT-AT microscopique de 2015, mais c'est toujours ça de pris. Nouveauté cette fois : on peut bouger le canon du véhicule, qui est d'ailleurs accroché un peu fragilement, mais qui rend plutôt bien.

75184 Case 22 3 DY

Notre diorama assez conséquent de Rogue One est désormais terminé ! Et le moins qu'on puisse dire, c'est que les forces en présence sont déséquilibrées... Et même si les cadeaux en rapport avec la série Rebels peuvent aider ici, n'y avait-il pas plus à faire côté rebelle, comme un U-wing miniature ? Assez déçu du déséquilibre. En revanche, les véhicules impériaux sont magnifiques mais ont toujours un bémol à part l'Hovertank : les ailes pour la navette de Krennic, la forme des ailes pour le TIE Striker, la ressemblance à un AT-DP aujourd'hui. Les minifigurines proposées sont en revanche parfaites et sont un grand ajout pour toute collection Star Wars.

Éléments : un AT-ST ou AT-DP de 14 pièces
Deux pièces en double : un pion 1x1 gris clair et un Back Plate W Knob gris clair.

75184 Rogue One DY

75184 Case 23

Ce matin, tardivement car ce sont enfin les vacances ! (grand soulagement), j'ai été ouvrir la vingt-troisième et avant-dernière case de mon calendrier de l'Avent Star Wars. Pour aujourd'hui, on retrouve un traîneau.

75184 Case 23 sachet DY

Surpris que nous ne trouvions pas de cadeau festif plus tôt cette année. En 2014, on en avait dès le quatrième jour, ce qui est un peu tôt, mais commencer les festivités un 23 décembre me semble un peu tard. Ici, c'est un traîneau futuriste, qui s'apparente à celui de 2013 ou de 2015 (le même jour, tiens) ou encore de 2016 (le même jour aussi, encore !), bref qui devient un classique des calendriers de l'Avent Star Wars. Le 23 décembre a toujours réservé, et ce depuis 2011, une surprise festive, mais j'espère que ce ne sera pas tous les ans un traîneau, surtout qu'il y a quand même beaucoup d'autres idées à exploiter...

75184 Case 23 DY

Ce traîneau est tout de même joli, il n'y a rien à redire. Trois cadeaux sont représentés avec des pièces simples : deux briques 2x1 bleu et rouge et une brique 1x1 verte. Pas besoin de plus pour mettre de beaux cadeaux sous le sapin. Je note les magnifiques pièces argentées utilisées en guise de propulseurs, je les trouve très jolies sur ce traîneau personnellement.

Quel sapin d'ailleurs ? Il n'y en aura pas cette année, vu que le dernier jour a toujours, depuis 2011 également, réservé une minifigurine. Minifigurine encore mystérieuse d'ailleurs, impatient de la découvrir demain avant Noël !

Éléments : un traîneau façon Star Wars avec des propulseurs de 13 pièces
Une pièce en double : un pion 1x1 bleu clair transparent.

75184 Case 23 2 DY

75184 Case 24

Ce matin, encore plus tardivement qu'hier (j'avais vraiment besoin de dormir ces temps-ci), j'ai été ouvrir la vingt-quatrième et dernière case de mon calendrier de l'Avent Star Wars ! Déjà la fin ! Ce dernier cadeau est bien sûr la minifigurine festive du calendrier. Pour aujourd'hui donc, on retrouve BB-8 père Noël.

75184 Case 24 sachet DY

Je remarque que le bonnet de père Noël est inclus dans un deuxième sachet pour assurer sa protection. Je n'avais pas souvenir de cette double protection de cette pièce quand nous l'avions eu en 2014, mais en revoyant les photos du sachet, c'était en réalité déjà le cas.

75184 Case 24 sachet 2 DY

BB-8 vient donc clôturer ce calendrier. Par contre, quel BB-8... Sérieusement, en 2014 ça n'aurait même pas été une figurine des dernières cases, puisque nous avions eu ce clone au bonnet de père Noël le quatrième jour (et pas le vingt-quatrième jour). Mais là, c'est carrément la figurine exclusive de père Noël vantée chaque année. Bon, au moins a-t-on une planche de surf en complément, mais on voit qu'ils n'avaient pas d'inspiration cette année.

75184 Case 24 DY

Le pire, c'est que nous avons une vraie minifigurine de BB-8 comme une autre au dessus de la planche de surf et en dessous du bonnet. Rien d'original, cette minifigurine est apparue maintes fois depuis 2015 et personnellement, je l'ai déjà obtenue deux fois en dehors de ce calendrier. Remarque, je pense que ça fera des heureux pour ceux qui n'ont pas encore pu l'avoir, mais cette minifigurine n'apparaît même pas uniquement dans des ensembles très onéreux. On la retrouve cette année dans les 75176 Resistance Transport Pod et 75178 Le Quadjumper de Jakku par exemple, qui valent respectivement 40 et 50€ et dont le prix descend facilement autour de 30€ sur Internet. Bref, rien d'extraordinaire pour une minifigurine qu'on dit pourtant exclusive chaque année. Pas cette fois... Et je ne comprends pas si c'était un « manque d'inspiration » : l'univers Star Wars façon Disney regorge de nouveaux personnages majeurs qui peuvent être détournés en minifigurine festive. Pourquoi pas Finn, Poe Dameron, même Rey, en père ou mère Noël ? Ou Luke Skywalker et Han Solo âgés ? Il y avait tellement de meilleures idées que BB-8, qui à mon sens aurait dû être une figurine festive secondaire sympathique, mais pas la seule minifigurine festive offerte le 24 décembre. La minifigurine de BB-8 n'est pas d'ailleurs une grande réussite esthétique en elle-même, mais j'admets que la forme du droïde que Disney a donné est problématique en elle-même et ne pouvait pas donner mieux.

75184 Case 24 2 DY

Il est temps pour BB-8, à défaut de mieux, d'aller distribuer des cadeaux avec son magnifique traîneau reçu hier. Si vous avez l'œil, vous avez remarqué que j'ai dû décaler les cadeaux pour que BB-8 rentre dessus (encore une raison pour ne pas mettre cette figurine le 24 décembre...) Il va falloir faire attention dans cette distribution, car la bataille fait rage dans l'univers de Star Wars ! Vous verrez pourquoi dans le bilan que je vous propose tout à l'heure...

Éléments : BB-8 avec un bonnet de père Noël et une planche de surf de 5 pièces
Une pièce en double : un pion 1x1 rouge (au moins la couleur est bien celle du père Noël).

75184 Cases 23 et 24 DY

75184 Le calendrier de l'Avent Star Wars

Noël, c'est ce soir ! Et du coup, notre calendrier de l'Avent est totalement ouvert. Nous avons donc reçu vingt-quatre cadeaux de la part de LEGO dans cet ensemble, pour patienter jusqu'à Noël, comme chaque année depuis 2011. Il est temps de revenir sur ce que nous avons reçu pendant ces dernières semaines.

Vous vous en souvenez (ou pas), mes attentes sur ce calendrier étaient élevées. S'agit-il du meilleur calendrier de l'Avent Star Wars de tous les temps ? Il est temps de le découvrir.

Au niveau des calendriers précédents, je trouve que celui de 2011 dépasse les autres : il y avait de l'originalité (c'était la première année), des cadeaux festifs intéressants (un sapin classique et Yoda en père Noël, il n'en faut pas plus) et pas mal de bonnes idées. Les mini-vaisseaux n'étaient pas tous parfaits mais LEGO était encore en pleine mutation à l'époque, donc on peut rester indulgent. En 2012, ce qui m'avait déçu était le Dark Maul père Noël, qui ne colle pas trop avec un personnage majeur de Star Wars, même si c'était l'année de Dark Maul, de par son retour dans la série The Clone Wars à l'époque. En 2013, j'étais à nouveau déçu par le père Noël, mais aussi par la réapparition du Republic Gunship miniature déjà vu en 2011. En 2014, les cadeaux festifs étaient les meilleurs (même si Dark Vador en père Noël reste bizarre) mais il y avait un flot incessant de remakes et de réapparitions de cadeaux déjà vus. En 2015, ni C-3PO en père Noël, ni R2-D2 en renne ne m'avaient convaincu, ainsi que certaines surprises du calendrier et bien sûr les remakes incessantes. En 2016, la qualité du calendrier perdue en 2014 et 2015 est réapparue, mais l'absence de père Noël, les trois remakes et certaines minifigurines trop communes (un droïde de combat et un Stormtrooper déjà vus les années précédentes notamment) ont dégradé un peu le calendrier, en plus du Desert Skiff impossible à reconnaître. Voilà pour les années précédentes. Et cette année ?

Véhicules du calendrier

Du côté des véhicules, je suis assez satisfait. Pas mal de bonnes surprises, notamment, dès le premier jour, le Ghost, mais aussi le First Order Transporter (un des meilleurs du calendrier, qui aura d'ailleurs fait consensus sur Internet), le Speeder de Rey, l'Hovertank et, après réflexion, le TIE Striker et l'AT-ST ou AT-DP (qu'importe) également, même si ces deux derniers ont des bémols.

J'aime également, du côté des véhicules qui se démarquent, la souffleuse même si je ne suis pas sûr de son utilité dans Star Wars. Les remakes, qui se démarquent aussi à mon sens puisqu'on les a déjà vus, s'ajoutent cette fois aux points positifs, contrairement aux années précédentes, car le Faucon Millenium (en cette année si importante pour lui) est issu de la postlogie et constitue une importante amélioration, et une grosse surprise également (24 pièces !). Le Y-wing est beaucoup plus joli que celui de 2011 et 2014 et ne constitue pas un problème non plus.

Côté déceptions (il y en a toujours), l'Imperial Shuttle de Krennic est beau mais est vraiment trop instable. Si les ailes s'étaient repliées, il aurait été parfait, mais bon... Un peu déçu quand même. C'est ma seule vraie déception, mais deux autres véhicules m'ont laissé de marbre, ils ne sont pas mauvais mais pas parfaits non plus : ce sont le Phantom et le First Order Transporter. Mais ils ne gâchent pas la qualité de l'ensemble, et même la navette de Krennic reste un détail par rapport aux autres véhicules.

Côté véhicules, les bémols sont donc rares et se démarquent des années précédentes. Voyons du côté des minifigurines, et aussi des autres figurines, qui sont généralement ce que préfèrent les collectionneurs et les enfants dans un calendrier.

Figurines du calendrier

Cette année, nous avons obtenu sept minifigurines et un droïde, et aussi un Luggabeast que je vais considérer comme une figurine ici, soit neuf figurines. À titre de comparaison :

  • L'an dernier, c'était huit minifigurines (une de plus) et deux droïdes, et aussi un bonhomme de neige, soit onze figurines (deux de plus) ;
  • En 2015, cinq minifigurines (seulement !) et quatre droïdes (sans compter C-3PO en père Noël, le calendrier des droïdes), et aussi un Sarlacc, soit une figurine de plus que cette année ;
  • En 2014, sept minifigurines (comme cette année) et deux droïdes, autant que cette année donc ;
  • En 2013, six minifigurines (une de moins que cette année) et trois droïdes, autant de figurines que cette année à nouveau ;
  • En 2012, c'est tout comme en 2013, donc autant qu'en 2017 ;
  • En 2011, à nouveau la même chose qu'en 2012 et 2013, soit autant qu'en 2017.

On constate que le nombre de figurines varie peu, en laissant parfois plus de place à des droïdes ou autres animaux miniatures de l'univers de Star Wars. 2017 n'est pas une exception et rentre dans la moyenne, même s'il y a une baisse par rapport à 2016.

Au niveau qualitatif, c'est simple, toutes les figurines sont intéressantes cette année, à part le bémol d'aujourd'hui : BB-8 est vraiment la seule tache au niveau des figurines. Et même s'il est mignon sur sa planche de surf et que c'est un peu l'année de BB-8 (cet ensemble le confirme), j'insiste, il y avait mieux en père Noël.

Les autres minifigurines et figurines sont parfaites en revanche. Les deux soldats Stormtrooper et Snowtrooper servent toujours à compléter la petite armée qu'on se construit, en plus d'être des minifigurines récentes puisque ce sont les soldats du Premier Ordre, et non de l'Empire comme l'an dernier. L'officier de la Résistance est exclusif et servira toujours dans un diorama postlogie. Sabine Wren est une bonne surprise car on ne pouvait l'avoir que dans un ensemble qui n'a été commercialisé que huit mois, et les autres méchants fournis (le bandit d'Unkar, l'officier impérial et le technicien impérial) serviront toujours dans une collection et feront le bonheur de certains enfants.

Meilleur calendrier ?

Il semblerait donc que les défauts de ce calendrier soient donc assez mineurs, que chaque jour ait été de qualité et intéressant à suivre. Les constructions sont de qualité et ludiques, les minifigurines sont rares pour certaines, voire exclusives, et les autres sont toujours les bienvenues dans une collection ou pour un enfant. Le seul véritable bémol reste la figurine festive qui est bâclée. Mais ça n'empêche pas à mon goût de mettre ce calendrier au niveau de celui de 2011, donc meilleur ex-æquo. La qualité est présente, mais on attend toujours beaucoup de la vingt-quatrième case, et on est déçu lorsqu'il s'agit d'un droïde pas exclusif qui semble un peu bâclé. C'est le point de vue du collectionneur que je suis, les enfants aimeront peut-être, les parents aussi, mais on ne sent pas l'imagination d'un designer cette année qui se sera amusé à détourner une figurine de Star Wars pour Noël avec des sérigraphies exclusives notamment.

Si l'on veut chipoter également, un autre défaut est celui de l'absence de vaisseaux et de minifigurines côté Rébellion et Résistance qui déséquilibre la grande bataille de deux époques. Mais cette bataille fait tellement rage qu'elle complique le travail de BB-8, comme je vous en parlais tout à l'heure ! La scène fait son petit effet, à mon goût.

75184 ouvert DY


Au niveau pièces, on en a 309 tout rond, comme annoncé cette fois. C'est beaucoup et c'est parfait. On a aussi quarante-quatre doubles, qui n'ont rien d'extraordinaire. Jugez par vous-même :

75184 doubles DY

Sur ce, je vous souhaite un joyeux Noël et je vous dis à l'année prochaine, pour analyser le calendrier de l'Avent 75213, qui nous a été révélé hier déjà ! Ne vous inquiétez pas, je ne vous spolierai pas son contenu qu'on a pu voir en partie. J'espère que ce Noël sera plein de bonheur pour vous, et aussi de cadeaux quand même, avec quelques ensembles LEGO en prime. De mon côté...

75187 DY

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .