FANDOM


75184 Le calendrier de l'Avent Star Wars

Noël, c'est ce soir ! Et du coup, notre calendrier de l'Avent est totalement ouvert. Nous avons donc reçu vingt-quatre cadeaux de la part de LEGO dans cet ensemble, pour patienter jusqu'à Noël, comme chaque année depuis 2011. Il est temps de revenir sur ce que nous avons reçu pendant ces dernières semaines.

Vous vous en souvenez (ou pas), mes attentes sur ce calendrier étaient élevées. S'agit-il du meilleur calendrier de l'Avent Star Wars de tous les temps ? Il est temps de le découvrir.

Au niveau des calendriers précédents, je trouve que celui de 2011 dépasse les autres : il y avait de l'originalité (c'était la première année), des cadeaux festifs intéressants (un sapin classique et Yoda en père Noël, il n'en faut pas plus) et pas mal de bonnes idées. Les mini-vaisseaux n'étaient pas tous parfaits mais LEGO était encore en pleine mutation à l'époque, donc on peut rester indulgent. En 2012, ce qui m'avait déçu était le Dark Maul père Noël, qui ne colle pas trop avec un personnage majeur de Star Wars, même si c'était l'année de Dark Maul, de par son retour dans la série The Clone Wars à l'époque. En 2013, j'étais à nouveau déçu par le père Noël, mais aussi par la réapparition du Republic Gunship miniature déjà vu en 2011. En 2014, les cadeaux festifs étaient les meilleurs (même si Dark Vador en père Noël reste bizarre) mais il y avait un flot incessant de remakes et de réapparitions de cadeaux déjà vus. En 2015, ni C-3PO en père Noël, ni R2-D2 en renne ne m'avaient convaincu, ainsi que certaines surprises du calendrier et bien sûr les remakes incessantes. En 2016, la qualité du calendrier perdue en 2014 et 2015 est réapparue, mais l'absence de père Noël, les trois remakes et certaines minifigurines trop communes (un droïde de combat et un Stormtrooper déjà vus les années précédentes notamment) ont dégradé un peu le calendrier, en plus du Desert Skiff impossible à reconnaître. Voilà pour les années précédentes. Et cette année ?

Véhicules du calendrier

Du côté des véhicules, je suis assez satisfait. Pas mal de bonnes surprises, notamment, dès le premier jour, le Ghost, mais aussi le First Order Transporter (un des meilleurs du calendrier, qui aura d'ailleurs fait consensus sur Internet), le Speeder de Rey, l'Hovertank et, après réflexion, le TIE Striker et l'AT-ST ou AT-DP (qu'importe) également, même si ces deux derniers ont des bémols.

J'aime également, du côté des véhicules qui se démarquent, la souffleuse même si je ne suis pas sûr de son utilité dans Star Wars. Les remakes, qui se démarquent aussi à mon sens puisqu'on les a déjà vus, s'ajoutent cette fois aux points positifs, contrairement aux années précédentes, car le Faucon Millenium (en cette année si importante pour lui) est issu de la postlogie et constitue une importante amélioration, et une grosse surprise également (24 pièces !). Le Y-wing est beaucoup plus joli que celui de 2011 et 2014 et ne constitue pas un problème non plus.

Côté déceptions (il y en a toujours), l'Imperial Shuttle de Krennic est beau mais est vraiment trop instable. Si les ailes s'étaient repliées, il aurait été parfait, mais bon... Un peu déçu quand même. C'est ma seule vraie déception, mais deux autres véhicules m'ont laissé de marbre, ils ne sont pas mauvais mais pas parfaits non plus : ce sont le Phantom et le First Order Transporter. Mais ils ne gâchent pas la qualité de l'ensemble, et même la navette de Krennic reste un détail par rapport aux autres véhicules.

Côté véhicules, les bémols sont donc rares et se démarquent des années précédentes. Voyons du côté des minifigurines, et aussi des autres figurines, qui sont généralement ce que préfèrent les collectionneurs et les enfants dans un calendrier.

Figurines du calendrier

Cette année, nous avons obtenu sept minifigurines et un droïde, et aussi un Luggabeast que je vais considérer comme une figurine ici, soit neuf figurines. À titre de comparaison :

  • L'an dernier, c'était huit minifigurines (une de plus) et deux droïdes, et aussi un bonhomme de neige, soit onze figurines (deux de plus) ;
  • En 2015, cinq minifigurines (seulement !) et quatre droïdes (sans compter C-3PO en père Noël, le calendrier des droïdes), et aussi un Sarlacc, soit une figurine de plus que cette année ;
  • En 2014, sept minifigurines (comme cette année) et deux droïdes, autant que cette année donc ;
  • En 2013, six minifigurines (une de moins que cette année) et trois droïdes, autant de figurines que cette année à nouveau ;
  • En 2012, c'est tout comme en 2013, donc autant qu'en 2017 ;
  • En 2011, à nouveau la même chose qu'en 2012 et 2013, soit autant qu'en 2017.

On constate que le nombre de figurines varie peu, en laissant parfois plus de place à des droïdes ou autres animaux miniatures de l'univers de Star Wars. 2017 n'est pas une exception et rentre dans la moyenne, même s'il y a une baisse par rapport à 2016.

Au niveau qualitatif, c'est simple, toutes les figurines sont intéressantes cette année, à part le bémol d'aujourd'hui : BB-8 est vraiment la seule tache au niveau des figurines. Et même s'il est mignon sur sa planche de surf et que c'est un peu l'année de BB-8 (cet ensemble le confirme), j'insiste, il y avait mieux en père Noël.

Les autres minifigurines et figurines sont parfaites en revanche. Les deux soldats Stormtrooper et Snowtrooper servent toujours à compléter la petite armée qu'on se construit, en plus d'être des minifigurines récentes puisque ce sont les soldats du Premier Ordre, et non de l'Empire comme l'an dernier. L'officier de la Résistance est exclusif et servira toujours dans un diorama postlogie. Sabine Wren est une bonne surprise car on ne pouvait l'avoir que dans un ensemble qui n'a été commercialisé que huit mois, et les autres méchants fournis (le bandit d'Unkar, l'officier impérial et le technicien impérial) serviront toujours dans une collection et feront le bonheur de certains enfants.

Meilleur calendrier ?

Il semblerait donc que les défauts de ce calendrier soient donc assez mineurs, que chaque jour ait été de qualité et intéressant à suivre. Les constructions sont de qualité et ludiques, les minifigurines sont rares pour certaines, voire exclusives, et les autres sont toujours les bienvenues dans une collection ou pour un enfant. Le seul véritable bémol reste la figurine festive qui est bâclée. Mais ça n'empêche pas à mon goût de mettre ce calendrier au niveau de celui de 2011, donc meilleur ex-æquo. La qualité est présente, mais on attend toujours beaucoup de la vingt-quatrième case, et on est déçu lorsqu'il s'agit d'un droïde pas exclusif qui semble un peu bâclé. C'est le point de vue du collectionneur que je suis, les enfants aimeront peut-être, les parents aussi, mais on ne sent pas l'imagination d'un designer cette année qui se sera amusé à détourner une figurine de Star Wars pour Noël avec des sérigraphies exclusives notamment.

Si l'on veut chipoter également, un autre défaut est celui de l'absence de vaisseaux et de minifigurines côté Rébellion et Résistance qui déséquilibre la grande bataille de deux époques. Mais cette bataille fait tellement rage qu'elle complique le travail de BB-8, comme je vous en parlais tout à l'heure ! La scène fait son petit effet, à mon goût.

75184 ouvert DY


Au niveau pièces, on en a 309 tout rond, comme annoncé cette fois. C'est beaucoup et c'est parfait. On a aussi quarante-quatre doubles, qui n'ont rien d'extraordinaire. Jugez par vous-même :

75184 doubles DY

Sur ce, je vous souhaite un joyeux Noël et je vous dis à l'année prochaine, pour analyser le calendrier de l'Avent 75213, qui nous a été révélé hier déjà ! Ne vous inquiétez pas, je ne vous spolierai pas son contenu qu'on a pu voir en partie. J'espère que ce Noël sera plein de bonheur pour vous, et aussi de cadeaux quand même, avec quelques ensembles LEGO en prime. De mon côté...

75187 DY
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .